Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 1-22 avril 1945 : la marche de la Ire Armée Française sur Stuttgart

1-22 avril 1945 : la marche de la Ire Armée Française sur Stuttgart

1 – LA SÉCURISATION DE LA RIVE GAUCHE DU RHIN 

A – LA CONSOLIDATION DES POSITIONS SUR LA RIVE DROITE

– Après le franchissement du Rhin par la 2nde DIM, de Lattre se conforme aux ordres du Général de Gaulle et fait traverser le fleuve au reste de la Ire Armée. Pour l’heure, les unités de la Ire Armée élargissent la tête de pont constituée la veille. Au sud, le 151e RI (Colonel Gandoët) s’empare de Rheinseheim, pendant que le 4e Tirailleurs Marocains (Lt.Col. Clair) prend Philippsbourg, là où plus de deux siècles auparavant, le Maréchal Jacques de Berwick avait trouvé la mort. De Lattre donne pour mission à la 2nde Division d’Infanterie Marocaine de Carpentier de sécuriser la rive droite du Rhin. Ainsi, toujours durant la journée du 1er avril, le 4e RTM s’empare de Neudorf, puis après avoir contourner une série de casemates, rejette les troupes ennemies défendant Graben. Pendant ce temps, le 151e RI nettoie le Bois de Lusshart, avant de prendre Kirrlach et Hambrücken. Le Régiment fait ensuite sa jonction avec le 3e Tirailleurs Algériens.

– Plus au nord, après négociations, le Général Augustin Guillaume patron de la 3e DIA, obtient l’autorisation du Major.General Edward H. Brooks (commandant du VIth US Corps formant l’aile droite la VIIth Army) de faire passer chars et véhicules sur le pont lourd construit par le Génie américain à hauteur de Mannheim. Dans la journée, les chars légers M5 Stuart du 3e Régiment de Spahis Algériens de Reconnaissance (RSAR) et les canons portés du 7e Régiment de Chasseurs d’Afrique (Colonel Alphonse Van Hecke) franchissent le Rhin avant de se rabattre aussitôt en angle droit vers le sud. Pulvérisant la défense de Hockenheim, les équipages font leur jonction avec le 3e RTA. Les Tirailleurs coopèrent alors avec les chars pour s’emparer de Russheim et Mingolsheim. Un groupe de reconnaissance mécanisé parvient même à couvrir 20 km jusqu’à Bruschal. Parallèlement, le 3e RTA établit sa jonction avec la 10th US Armored Division (10e Division blindée américaine) arrivée depuis Heidelberg.

– Le 1er avril toujours, de Lattre fait rédiger sa directive