Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 11 novembre : Fête de Saint Martin de Tours

11 novembre : Fête de Saint Martin de Tours

Natif de Savaria en Pannonie (actuelle Hongrie) en 316-317, centurion combattant contre les Barbares, d’abord païen, il se convertit au Christianisme en Gaule à Samarobriva (Amiens) après avoir donné la moitié de son manteau (celle qui lui appartenait en propre) à un mendiant. Le Christ lui étant apparu dans un songe peu après pour lui dire qu’il était lui-même le mendiant.

C’est en 356 que, sous l’influence de Saint Hilaire de Poitiers, il choisit la vie érémitique et va s’employer, malgré les épreuves et les querelles théologiques (question de l’Arianisme notamment) à gagner les campagnes (pagi) à la Nouvelle Foi.

Il fondera deux ermitages sur lesquels naîtront les Abbayes de Ligugé et de Marmoutiers.
Sa réputation de sainteté se répandant, il devient Évêque Métropolite de Tours à la mort de Lidoire et s’emploie à rassembler le clergé et les fidèles au nom de l’Unité.Il s’éteint le 8 novembre 397 à Candes (aujourd’hui Candes-Saint-Martin en Indre-et-Loire), après s’être efforcé de réconcilier les clercs des diocèses de Tours et de Poitiers.
Il sera inhumé dans la Basilique de Tours qui porte son nom.Il est Saint Patron de la France, des Soldats, de l’Armée Française et des Maréchaux-Ferrand.