Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 12 juin 1429 : Victoire de Jargeau

12 juin 1429 : Victoire de Jargeau

Le récit de cette bataille nous est connu grâce aux témoignages du Duc Jehan II d’Alençon, acteur principal de l’affrontement et Guy de Laval.
Battle_of_Jargeau_Martial_d'Auvergne_(1508)
Après la délivrance d’Orléans, Sainte Jehanne d’Arc veut faire « route libre et sûre » jusqu’à Reims afin d’y faire sacrer le Dauphin Charles.
Avec l’assentiment de Charles, l’Ost royal se met en route début juin après un crochet par Loches. Dès la fin du mois de mai, Jehanne guide l’Ost royal à la poursuite des troupes de Michael de La Pole Comte de Suffolk qui viennent se réfugier dans la forteresse de Jargeau. La Pucelle d’Orléans vient y mettre le siège avec le Duc d’Alençon, avant d’être rejoints par le Jehan Bâtard d’Orléans Comte de Dunois et Florent d’Illiers Capitaine de Châteaudun. D’Alençon et Dunois se demandent s’il est bien prudent d’épuiser l’Ost royal dans un siège. Selon Guy de Laval, la jeune lorraine exalte ses troupes par ses mots : « ne craignez aucune multitude et faites aucune difficulté de donner l’assaut aux Anglais car Dieu conduit votre affaire ! ».

L’Ost royal arrive dans les faubourgs de Jargeau le 11 juin et l’assaut est donné le 12. Selon le Duc d’Alençon, Sainte Jehanne s’empare de son étendard et mène elle-même l’assaut, entraînant le reste des troupes royales. Elle tombe, atteinte d’une pierre au casque mais elle se relève et crie « sus, sus. Notre Sire a condamné les Anglais. A cette heure, ils sont nôtres, ayez bon cœur ! » L’élan des Français permet la prise Jargeau et contraint les anglais à fuir vers l’est, sauf le Comte de Suffolk qui est fait prisonnier.