Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 14 mai 1643 : Mort de Louis XIII

14 mai 1643 : Mort de Louis XIII

 

Portrait de Louis XIII ( 1601-1643) par Champaigne

Après avoir rabaissé l’orgueil des grands du Royaume, exilé sa mère la pro-espagnole Marie de Médicis, abattu le puissant Parti protestant tout en confirmant la Liberté de Conscience par l’Édit de Grâce d’Alais (1628), gagné la Guerre de Mantoue, lancé la France dans la Guerre de Trente Ans et enfin, arraché l’Artois et le Roussillon à l’Espagne, Louis XIII dit le Juste s’éteint épuisé et gravement malade, suivant dans la mort son Grand Principal Ministre le Cardinal de Richelieu.

Et le Roi dit Juste demanda pardon et remit son âme à Dieu devant Saint Vincent de Paul qui dira « n’avoir jamais vu d’aussi belle mort. »

– Comme l’a bien résumé Jean-Christian Petitfils, Louis XIII reste un souverain trop méconnu, coincé entre Henri IV et Louis XIV et trop victime de la caricature qu’a laissé Alexandre Dumas d’un Roi benêt entièrement gouverné par Richelieu.
Pourtant, en dépit de sa Jalousie et de son caractère particulièrement taciturne, Louis XIII a été un Roi très courageux qui a du affronter des situations particulièrement difficiles, plusieurs guerres intérieures et extérieures. Beaucoup plus tolérant et magnanime qu’on ne le pense, il savait se montrer impitoyable contre ceux qui conspiraient contre son principal ministre (du Chalais, Cinq-Mars). Enfin, il a laissé à son tout jeune fils Louis XIV, un Royaume renforcé sur le plan militaire et plus centralisé à l’issue de grands efforts.

Lire :
Jean-Christian Petitfils : Louis XIII, Perrin