Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 18 juin 1429 : Victoire de Patay

18 juin 1429 : Victoire de Patay

La victoire de Patay s’inscrit dans la continuité de la libération d’Orléans et des victoires de Jargeau, Meung-sur-Loire et Beaugency.

C’est d’ailleurs après la dernière bataille
que l’Ost du Dauphin Charles, guidée par Sainte Jehanne d’Arc et commandée conjointement par le Gentil Duc Jehan II d’Alençon, Jehan de Brosse Maréchal de Sainte-Sévère et Sénéchal du Limousin, Ambroise de Loré, Jehan de Dunois Bâtard d’Orléans (le défenseur d’Orléans) ainsi que par les célèbres Jehan Poton de Saintrailles (ou Xaintrailles) et Étienne de Vignolles dit La Hire. Le camp français était aidé par les Bretons d’Arthur de Richemont (toujours en disgrâce auprès du Roi) frère du Duc de Bretagne Jehan IV.
De leur côté, les Anglais sont commandés par John Falstof, John Talbot et Thomas de Scales.

A Patay, les archers anglais se découvrirent… en tirant sur un cerf traversant le champ de bataille. Les Français s’aperçurent alors que les flancs anglais n’étaient pas protégés.

Les piétons français tinrent au centre, pendant que La Hire, Saintrailles et Loré à la tête de la Cavalerie, se ruèrent sur les flancs ennemis. 2 000 Anglais restèrent sur le terrain contre… même pas dix Français. Talbot fut fait prisonnier par le Capitaine Jehan Dagneau de Richecour, aux ordres de Saintrailles.

La victoire de Patay permit alors à l’Ost du Dauphin Charles d’avancer vers Reims sans rencontrer d’obstacle important.

Sources :
– FAVIER Jean : La Guerre de Cent Ans, Fayard
– MINOIS Georges : La Guerre de Cent Ans, Perrin
– MINOIS Georges : Charles VII, Perrin
– CONTAMINE Philippe : La Guerre au Moyen-Âge, PUF