Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 2 juillet 1431 : Mort d’Arnault Guilhem de Barbazan le « Chevalier Sans Reproche »

2 juillet 1431 : Mort d’Arnault Guilhem de Barbazan le « Chevalier Sans Reproche »

Né en 1360 à Barbazan-Dessus en Bigore dans une famille de vieille noblesse, Arnault Guilhem de Barbazan sert successivement Charles V, Charles VI puis Charles VII dont il sera temporairement Grand Chambellan. Il sera aussi Sénéchal de l’Agennois.

En 1417, il résiste aux Bourguignons dans Paris avec Tanneguy du Chastel et le Maréchal de Rieux afin de protéger la fuite du Dauphin. En 1420, il défend Melun contre les troupes de Philippe le Bon Duc de Bourgogne. Il subira la torture peu de temps après. Libéré en 1429, il participe à la marche vers Reims et remporte même la victoire de la Cotterie, en Champagne.

Il tombe armes à la main à l’âge très avancé de soixante-et-onze ans lors de la Bataille de Bulgnéville en Lorraine. Il défendait alors la cause de René d’Anjou Roi de Sicile (beau-frère de Charles VII et fils d’Yolande d’Aragon) contre Antoine de Vaudoncourt fidèle du Duc de Bourgogne.

Sa vaillance et sa loyauté envers la cause française lui valurent le surnom du « Chevalier Sans Reproche ».

* Aucun portrait de lui ne nous est parvenu, ce qui explique chers lecteurs et lectrices, l’absence volontaire d’iconographie dans cet article.