Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 25 novembre 1959 : Disparition de Gérard Philippe

25 novembre 1959 : Disparition de Gérard Philippe

Né Gérard Philipp à Cannes en 1922, fils d’un avocat, Gérard Philippe connaît d’abord une très bonne scolarité à l’Institut Stanislas et y passe le Baccalauréat avant d’entamer des études de Droit. Toutefois,  le jeune homme rencontre de nombreux artistes et se trouve attiré par le théâtre.

– Durant la Seconde Guerre mondiale, son père d’abord membre des Croix de Feu, adhère au Parti Populaire Français (PPF) de Jacques Doriot et en devient l’un des principaux cadres dans les Basses-Alpes. Pendant ce temps, Gérard commence à monter sur les planches et obtient un rôle dans « La Boîte aux rêves » d’Yves Allégret. Arrivé à Paris en 1943 avec sa famille, il s’inscrit au Conservatoire d’Art dramatique et obtient le Second Prix de Comédie. En août 1944, Gérard Philipp rompt politiquement avec son père en participant aux combats de la Libération de Paris.

– Après la Seconde Guerre mondiale, outre son engagement de sensibilité de gauche, il repart sur les planches et sur plateau de cinéma. On le retrouve ainsi à l’affiche de « Les petites du quai aux fleurs » (M. Allégret), « Le pays des sans étoiles » (G. Lacombe), « L’idiot » (G. Lampin), « Caligula » (Albert Camus), « Le diable au corps » (Claude Autant-Lara), « La Chartreuse de Parme » (Christian-Jaque), « Les Dames du bois de Boulogne » (J. Loew), « Tous les chemins mènent à Rome » (J. Boyer) et encore, « La beauté du diable » (R. Clair).

– Jeune Premier des années 1950, il triomphe au TNP d’Avignon et figure à l’affiche de : « Souvenirs perdus » (Christian-Jaque), « Juliette ou la Clé des songes » (M. Carné), « Fanfan la Tulipe » (Christian-Jaque), « Si Versailles m’était conté » (Sacha Guitry), « Les Grandes manœuvres » (R. Clair), « Si Paris nous était conté » (S. Guitry), « Montparnasse 19 » (Jacques Becker), « Le joueur » (Cl. Autant-Lara), ou encore, « Les liaisons dangereuses » (Roger Vadim). Il succombe à un cancer du foie après le tournage de « La fièvre monte à El Pao » (Luis Bunuel).