Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 27 juillet 1675 : Mort du Maréchal de Turenne lors de la victoire de Salzbach

27 juillet 1675 : Mort du Maréchal de Turenne lors de la victoire de Salzbach

Henri de la Tour d’Auvergne-Bouillon Vicomte de Turenne, Maréchal de France (né en 1611) digne et dévoué serviteur de la Couronne de France, vainqueur de Brisach, de Nördlingen, de Zusmarshausen, du Faubourg-Saint-Antoine, des Dunes, de Turckheim, de Sinsheim, d’Entzheim et de Salzbach où il fut fauché en pleine gloire militaire par un boulet de canon.
On dit alors qu’ivres de rage et pleurant leur bien aimé Maréchal, les soldats français se ruèrent sur les rangs impériaux qui durent alors prendre la fuite.

Comme Charles V envers du Guesclin, Louis XIV lui octroiera l’Honneur de reposer à Saint-Denis en la basilique des Rois de France avant que pour éviter de voir les Enragés et sans-culottes s’amuser encore un peu trop avec sa dépouille, Napoléon ne décidât de la transférer aux Invalides.

Il reste incontestablement l’un des grands chefs militaires français du Grand Siècle avec Louis II de Bourbon-Condé Duc d’Enghien (qu’il dut pourant affronter durant la Fronde et notamment aux Dunes), Jean de Gassion, et François de Montmorency-Bouteville-Luxembourg. Enfin, il partage avec Gassion tué sous les murs d’Arras, l’honneur d’être un Maréchal de France tombé en campagne.

A Salzbach il aurait lancé à sa jument : « Tu trembles, carcasse, mais tu tremblerais bien davantage si tu savais où je vais te mener ! »