Vous êtes ici : France Histoire Esperance » finances » Bourse et Covid-19 : l’Europe en chute libre !

Bourse et Covid-19 : l’Europe en chute libre !

Depuis la semaine dernière, tous les marchés boursiers en Europe ont gravement chuté. En effet, suite à la sous-performance du marché allemand, aux prévisions économiques décevantes et aux résultats très faibles des entreprises, les marchés européens sont en train de s’effondrer. Explications.

Des actions en chute libre

En Europe, les actions sont en chute libre et c’est une véritable hécatombe. En effet, le DAX allemand a chuté de 2,4 %, le CAC 40 français de 1 %, l’indice FTSE du Royaume-Uni de 1,6 %, les futures sur l’or ont baissé de 0,5 % et l’EUR/USD de 0,4 %. Mais les dégâts économiques ne concernent pas que le territoire européen.

Effectivement, malgré la reprise économique américaine, les prix du pétrole ont encore baissé et les contrats à terme sur le brut américain ont aussi chuté de 1,7 %. Dans ce contexte inquiétant, les données restent négatives même si des reprises économiques sont observées en Europe depuis le début du mois de juillet.

En outre, le nombre de personnes au chômage est en baisse et la période estivale semble redonner vie au secteur touristique européen mais tout est encore assez timide. Autrement dit, les prévisions sont assez difficiles dans ce contexte très instable. Et si tu es intéressé par le trading d’actions, tu auras besoin des conseils d’une plateforme sérieuse pour miser sur les bons indices. Lis ça avant de te lancer !

Des blessures liées à l’épidémie de Coronavirus

La pandémie a gravement touché les PIB européens. En effet, les chiffres récemment publiés montrent la gravité des coups portés par cette crise sanitaire. Le groupe Renault présente une baisse de 2,8 % de bénéfices et une perte de 7,29 milliards d’euros sur le premier semestre de l’année 2020. En revanche, le Bitcoin ne cesse d’augmenter.

Et ce n’est pas mieux pour son concurrent, le groupe Volkswagen qui présente une baisse de 5,3 % et qui vient de dévoiler une perte de 800 millions d’euros pour le premier trimestre. Cette chute a obligé le constructeur allemand a réduire son dividende.

Des mesures pour sauver l’économie

Pour se relever après cette crise inédite, l’économie mondiale aura besoin de plusieurs plans politiques monétaires très accommodants et cela sur une longue période. Effectivement, les chiffres du PIB américain révèlent l’ampleur des dégâts économiques provoqués par l’épidémie.

Les marchés financiers s’attendent à subir encore de plus grosses pertes dans les mois à venir. Les investisseurs doivent donc garder les yeux fixés sur les prochaines décisions budgétaires et géopolitiques des gouvernements pour faire les bons choix.