Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Brève – 18 avril 1988 : Disparition de Pierre Desproges

Brève – 18 avril 1988 : Disparition de Pierre Desproges

1122_Pierre_Louis_Monier_jpg_0JZIKAWX

« Entre une mauvaise cuisinière et une empoisonneuse, il n’y a qu’une différence d’intention. »


« Je me suis fait auprès de ma femme une solide réputation de monogame. »

« Les femmes et le bordeaux, je crois que ce sont les deux seules raisons de survivre. »

 « Je manifeste toujours tout seul.
Au reste mes idées sont trop originales pour susciter l’adhésion des masses bêlantes ataviquement acquises aux promiscuités transpirantes et braillardes inhérentes à la vulgarité du régime démocratique imposé chez nous depuis deux siècles par la canaille régicide. »


« Adieu l’âge vert. Je suis dans l’âge mûr.
J’ai des raideurs. Dans le dos. Surtout dans le dos. Seulement dans le dos.

Et des aigreurs stomacales.
Ma réflexion philosophique m’éloigne de jour en jour de la pensée de James Dean, en même temps qu’elle me rapproche de plus en plus de celle du général de Gaulle. »