Vous êtes ici : France Histoire Esperance » Famille » Que faire si la chambre de votre enfant est trop humide ?

Que faire si la chambre de votre enfant est trop humide ?

Si tant d’attention est portée sur le respect des bonnes conditions de vie, c’est principalement pour être à l’abri des différentes maladies que peut causer une mauvaise hygiène. Et l’humidité, quelle qu’en soit l’origine, peut être source de plusieurs pathologies chez les adultes comme chez les plus jeunes. Heureusement, il existe des solutions adaptées permettant de limiter ou de supprimer l’humidité dans la chambre d’un enfant.

Causes de l’humidité dans la chambre

La présence d’humidité dans une chambre est généralement due à l’activité humaine et à une mauvaise ventilation de l’espace de vie dont il est question. En effet, dans la nuit, on a la respiration qui crée une humidité naturelle. Cette dernière va alors se condenser au contact des murs qui sont plus froids. Vu que les portes sont fermées et en raison du manque de ventilation, le taux d’hygrométrie va monter dans la pièce.

En outre, la remontée à l’intérieur des murs de l’eau contenue dans le sol est également l’une des principales causes de l’augmentation du taux d’humidité dans une chambre. Ce qui sera propice au développement d’acariens, de bactéries et de moisissures. Et les enfants qui grandissent ce genre d’environnement sont plus enclins à développer des maladies chroniques comme l’asthme. D’où l’intérêt d’un déshumidificateur pour assainir la chambre. Vous pouvez utiliser le comparateur de ce site pour facilement en trouver un qui réponde à vos besoins.

Conséquences sur la santé des enfants

Comme souligné précédemment, un taux élevé d’humidité dans la chambre de votre expose celui-ci à des allergies et maladies de la respiration. En dehors des allergies, un taux d’humidité assez élevé dans la chambre d’un enfant peut être à l’origine de plusieurs autres problèmes de santé. Parmi ceux-ci on peut citer :

  • les crises de toux
  • l’asthme
  • la sinusite chronique
  • les bronchites répétitives
  • les inflammations respiratoires
  • la rhinite chronique
  • les irritations de la peau
  • l’irritation des muqueuses, etc.

Par ailleurs, selon le CIRC (centre international de recherche sur le cancer) il existe des corrélations entre les moisissures identifiées dans presque toutes les habitations et certains types de cancers. Dès que vous constatez une augmentation du taux d’humidité dans votre maison, particulièrement dans les chambres des plus jeunes, il faudra alors agir le plus vite possible.

Que faire ?

Il existe plusieurs méthodes simples et naturelles qui peuvent vous aider à maintenir un taux d’humidité cohérent dans la chambre de votre enfant. Pour cela, il faut déjà commencer par identifier la cause de cette augmentation ; vous pouvez profiter pour refaire sa chambre.

Si cela est dû aux remontées capillaires dans les murs de la chambre, il faudra faire appel à un professionnel pour établir un diagnostic et mettre en place une solution adéquate. Mais si cela provient d’une condensation naturelle, il est conseillé d’utiliser, en plus d’un bon système de ventilation, des produits anti-humidité, comme un enduit hydrofuge. Enfin, l’utilisation d’un déshumidificateur est également une bonne solution.