Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Charles de Schomberg, Maréchal de France

Charles de Schomberg, Maréchal de France

Fils du Maréchal Henri de Schomberg, dévoué serviteur de la Couronne et de Françoise d’Espinay, Charles de Schomberg Duc d’Halluin (ou d’Hallwin), Marquis d’Espinay, Comte de Nanteuil-le-Haudouin et de Durtal, voit le jour le 16 février 1601.

m502004_97de13013_pTout comme son père, il choisit la carrière des armes au service du jeune Roi Louis XIII. En 1620, il épouse Anne d’Hallwin, ce qui lui permet d’obtenir le titre de Duc d’Halluin. En 1627, il est nommé Gouverneur d’Angoumois et de Saintonge, puis du Limousin.

C’est à cette charge qu’il participe à la lutte contre les Huguenots, notamment lors du siège de La Rochelle. Capitaine-Lieutenant des 200 Chevau-Légers de la Garde du Roi en 1631, il est fait Maréchal de Camp des Allemands en 1632. Cette même année, il succède à son père comme Gouverneur du Languedoc après la répression réussie de l’insurrection de malcontents menés par le Duc de Montmorency (voir article sur Henri de Schomberg).
Charles de Schomberg exerce plusieurs commandements réussis pendant la Guerre de Trente ans et se distingue contre les Espagnols lors de la campagne de Roussillon.

– En septembre 1637, après avoir levé des Régiments en Languedoc avec l’aide des Diocèses d’Albi et de Montpellier, Charles de Schomberg commande la garnison de Port Leucate qui empâche les Tercios Espagnols (13 500 hommes en tout) commandés par le Comte-Duc Gerardo de Cervellon (ou Serbelon) Baron d’Orpesa de sécuriser Perpignan. Si les Espagnols disposent d’une importante artillerie, les Français peuvent compter sur l’aide des forces navales d’Henri de Lorraine-Harcourt dit « le Cadet de la Perle » et sur les renforts d’Henri d’Escoubleau de Sourdis Archevêque de Bordeaux. Au terme d’un siège particulièrement éprouvant, les Espagnols perdent  1 500 hommes, la caisse comme beaucoup de prestige et doivent se replier vers la Catalogne. Côté français, des gentilshommes du Languedoc ont payé de leur vie la victoire mais les troupes de Schomberg ramèneront au Roi 10 drapeaux de Tercios et 2 cornettes de cavalerie. Ce franc succès vaut à Schomberg la dignité et le bâton de Maréchal de France des mains de Louis XIII. Le nouveau Maréchal participe ensuite à la conquête du Roussillon et au siège victorieux de Perpignan.

Après la mort du Roi, Schomberg reste entièrement fidèle à la Régence et se voit nommé par Anne d’Autriche Gouverneur de Metz et des Trois Evêchés (Metz, Toul et Verdun), deux places stratégiques pour la sécurité du Royaume sur ses frontières de l’Est. Son épouse Anne d’Halluin étant décédée en 1641, le Maréchal de Schomberg se remarie en 1646 avec Marie de Hautefort, Dame d’Honneur d’Anne d’Autriche qui fut aussi la grande passion platonique de Louis XIII.

Colonel-Général des Suisses et Grisons en 1647, il reste aussi fidèle à la Régente et à Mazarin durant la Fronde.

Il occupe la charge de Gouverneur des Trois Evêchés jusqu’à sa mort le 6 juin 1656.