Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Chroniques des Dardanelles (1915-2015) – 14

Chroniques des Dardanelles (1915-2015) – 14

*** Échec ces Australiens au Nek et à l’Echiquier

Le 6 août, le 6th (Victoria) Battalion du Major Henry Gordon Benett (1st AIF Division) doit attaquer de nuit sur « Steele’s Post » et sur la « Tranchée des officiers allemands », après que des équipes de sapeurs eurent miné les tranchées turques. Mais si les Australiens parviennent à faire sauter deux mines, ensevelissant des soldats ennemis, les Turcs ripostent avec de l’artillerie. A 00h35, les Australiens montent à l’assaut, pour se faire violemment repousser par les tirs de mitrailleuses et d’armes légères provenant de « Quinn’s Post », de « Johnston’s Jolly » et de la « Crête du Mortier ».

– Le Lt.Colonel Brudenell White, chef d’état-major de la 1st Australian Division fait savoir à Gordon Benett que ces positions turques doivent tomber et lui intime l’ordre de lancer un nouvel assaut. La seconde attaque est tout aussi infructueuse mais le Brigadier.General Forsyth, commandant de la 2nd Australian Brigade ordonne de lancer une troisième attaque… qui échoue.

– Constatant l’échec en face de « Steele’s Post » et de la « Tranchée des Officiers allemands », Birdwood et Skeen son inquiets pour la suite, car cela ne peut soulager les attaques Autralo-Néo-Zélandaise sur le « Nek », Çunuk Bahr, « Lone Pine Ridge », « L’échiquier » et la « Crête de l’Homme mort ». William Birdwood s’obstine néanmoins et  tente le tout pour le tout ; soit une attaque contre le « Nek » et « l’Echiquier » avec la 3rd Australian Light Horse Brigade de Frederick Godfrey Hughes (8th, 9th et 10th Light Horse Regiments). L’attaque doit s’effectuer par quatre vagues de 150 hommes – avec le 8th (Victoria) LH. en tête, après un bref bombardement préparatoire. Celui-ci a lieu à 04h00 du matin. C’est le Lt.Colonel Alexander White qui mène l’assaut.

Source : http://www.diggerhistory.info/

Source :
http://www.diggerhistory.info/

– Le premier assaut – celui du 8th LH. – a lieu à 04h30 et échoue dans le sang. Le Lt.Col. White est tué. Le second assaut est mené peu après avec le 9th Light Horse… Il en résulte le même massacre. Le Lt.Colonel Noel Brazier, commandant du 10th LH fait savoir au commandant en second de la 3rd ALH Brigade, le Lt.Colonel Jack Antill, qu’une nouvelle attaque ne fera que conduire ses soldats au suicide pur et simple. Mais Antill – qui pense à tort que l’attaque du 8th LH a été un succès – ordonne à Brazier de lancer ses troisième et quatrième vagues. Mais alors que Brazier débat fermement avec ses supérieurs, le 10th LH. lance le troisième assaut pour être presque anéanti en peu de temps. En moins d’une heure, 606 soldats australiens ont été perdus, dont 234 tués.

– Une autre attaque simultanée doit avoir lieu contre dans la « Vallée de Monash », entre « Russel’s Top » et « Pope’s Hill », avec les Anglo-Gallois du 8th Bn. Royal Welch Fusiliers. Mais en raison de l’échec des Australiens contre le « Nek », l’idée est vite abandonnée le 7 août.
De son côté, le 1st (New South Wales) LH. reçoit l’ordre d’attaquer la « Crête de l’Homme mort » par Waterfall Gully, secteur tenu par le 3e Bataillon du 27e Régiment turc. Mais cette nouvelle tentative tourne aussi au carnage. Enfin, l’attaque du 2nd Light Horse échoue également devant « Quinn’s Post » face aux mitrailleuses turques.

Source : http://www.militarian.com/

Source :
http://www.militarian.com/