Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Chroniques du Jour-J : Gold Beach

Chroniques du Jour-J : Gold Beach

Le bombardement commence peu après six heures avec les canons des destroyers et du croiseur Ajax. Les Allemands ripostent grâce aux canons français de 155 mm placés de la batterie de Longues-sur-Mer à l’Ouest de Port-en-Bessin.
50th_division
Après le bombardement, les vagues d’assaut britanniques abordent le rivage à 07h25 sur King. Les premiers à toucher terre sont les hommes du 6th Bn. Green Howards du Lt.Col. Robin Hastings.
Malgré une faible riposte allemande et des pertes, les Britanniques nettoient une à une les positions ennemies.

Ensuite, ils s’élancent vers l’intérieur pour réduire les batteries côtières. Seulement, un canon FlaK de 88 mm, située sur la colline à l’ouest d’Arromanches arrose les péniches de débarquement et en réussit à en couler une. Il faudra que les Royal Marinesréduisent la pièce au silence avec l’appui d’un Churchill AVRE. Durant le reste de la matinée, toute la 69th Brigade est à terre et avance vers le sud en s’emparant de Creully et Crépon. Mais une contre-attaque allemande lancée par quelques éléments de la 21. Panzer-Division retarde les Britanniques mais elle est repoussée grâce à l’artillerie et aux chars du 4/7th.

– Dans le secteur Jig, le 1st Bn. Hampshire du Lt.Col. David Nelson-Smith débarque à 07h35 sans appui des chars au Hamel mais se heurte à une violente riposte qui lui cause des pertes. Les Britanniques restent bloqués sur la plage durant une partie de la journée. Il faut attendre le débarquement des canons automoteurs Sexton du 147th Field Regiment pour faire définitivement taire les positions de résistance allemandes. Il faut aussi noter que le 1st Hampshire décroche l’unique Victoria Cross de la journée, en la personne du Lance-Corporal Stanley Hollis qui neutralise trois Blockhäuse, seul, avec son FM Bren et ses grenades.

Finalement, durant l’après-midi, les deux brigades de réserve, les 151st et 56th sont aussi mise à terre et avancent vers Bayeux.