Vous êtes ici : France Histoire Esperance » Maison / jardin » Comment fonctionne une chaudière à condensation ?

Comment fonctionne une chaudière à condensation ?

C’est lorsque le temps devient frisquet que vous apprécierez d’avoir une chaudière chez vous. Depuis un certain temps, il y a une nouvelle venue dans la catégorie des chaudières. En plus de son côté innovant, elle présente plusieurs avantages aussi bien économiques qu’écologiques qu’elle doit à son fonctionnement.

Le fonctionnement de la chaudière à condensation

L’innovation de la chaudière à condensation réside dans son mode de fonctionnement. Celui-ci n’est pas très différent de celui d’une chaudière ordinaire, le processus est le même et les étapes identiques. La différence notoire réside dans la fin du processus.

En effet, la chaudière à condensation est une installation qui a deux objectifs précis : recycler les fumées issues de la combustion du bois et optimiser le rendement de chaleur. Pour ce faire, elle utilise ce qu’on appelle la condensation.

En réalité, avec une chaudière classique, la chaleur produite par la combustion est recueillie et réinjectée dans la pièce. Ensuite, la fumée issue de la combustion et purement et simplement rejetée dans la nature.

Dans le principe, le fonctionnement de la chaudière à condensation n’est pas très loin de celui du turbocompresseur en automobile. Les fumées issues de la combustion sont plutôt récupérées et utilisées pour accroitre le rendement de la chaudière.

En fin de compte, la vapeur d’eau se transforme en eau et est rejetée par le réseau d’évacuation des eaux dont dispose la chaudière à condensation. Plus de fumées polluantes et davantage d’énergie produite, de l’ordre de 100%. Pour mieux comprendre comment ça marche, voici les différentes étapes du fonctionnement de la chaudière à condensation.

Les étapes de la condensation

En tout, 4 étapes sont importantes pour aboutir à ce résultat :

  • La combustion
  • L’émission de chaleur
  • La condensation
  • L’évacuation des condensats

Lorsque vous mettez en marche votre chaudière à condensation, l’eau qu’elle contient est chauffée par le brûleur à gaz naturel. Une fois que la température monte dans le circuit d’eau, celle-ci se transforme en vapeur d’eau à très forte température. C’est la combustion.

Depuis le circuit de chauffage, l’eau chauffe et commence un périple dans les radiateurs grâce à une pompe. Cette chaleur est redistribuée dans tous les moyens de chauffage de la maison. Il s’agit de l’émission de chaleur.

À cette étape, au lieu d’être directement évacuée, l’eau refroidie revient dans le circuit de chauffage. Aussi, la vapeur d’eau libérée est centralisée avec une partie de l’énergie au niveau d’un échangeur. Lorsque cette vapeur d’eau entre en contact avec la paroi froide de la chaudière, cela provoque une condensation et de la chaleur est à nouveau libérée. Ce qui réchauffe l’eau et refroidit les fumées.

L’eau libérée après la condensation, encore appelée condensat, est évacuée vers le réseau des eaux usées de la chaudière. C’est l’étape de l’évacuation des condensats.

Comme vous le constatez, le principe de fonctionnement d’une chaudière à condensation est bien plus écologique que celle d’une chaudière classique parce qu’elle met à profit toutes les ressources de la chaudière. Mais, c’est surtout l’optimisation du rendement qui la rend exceptionnelle.