Vous êtes ici : France Histoire Esperance » Maison / jardin » Ecorce de pin, utilisation, intérêts et inconvénients

Ecorce de pin, utilisation, intérêts et inconvénients

Vous voulez pailler des massifs de rosiers ou d’autres vivaces dans le jardin ? Vous voulez recouvrir la terre de potées et de jardinières ? Pourquoi ne pas utiliser des amas d’écorces de pin ? Toutefois, on doit quand même suivre quelques règles d’utilisation pour éviter les inconvénients de ce matériau.

L’écorce de pin et le jardinage

L’écorce de pin utilisé pour le jardinage est souvent issue du PinusPinaster ou pin maritime. Les écorces sont extraites de leur arbre d’origine au moment de l’abattage en forêt. Considérées comme étant des déchets de production, les écorces passent d’abord dans une usine de transformation et seront recyclées pour former des paillis. Les paillis sont des morceaux d’écorces calibrés, lavés puis mis en sac (5 à 100 litres) pour être plus facilement distribués auprès des particuliers. Sur le marché, on trouve généralement des paillis faits d’écorces de pin maritime en vrac de calibres 5/10 mm, 5/15 mm, 10/25 mm, 20/40 mm, 25/40 mm et 40/60 mm.

Les caractéristiques des écorces de pin

En comparaison avec d’autres paillis organiques (tonte, lin, paille, chanvre, etc.), l’écorce de pin est plutôt lourde et se décompose de façon lente. En moyenne, le pin maritime avec un gros calibre se décompose après 6 ou 7 ans. Les paillis de calibre moyen peuvent atteindre jusqu’à 5 ans avant de se décomposer. Présentant une structure feuilletée, l’écorce de pin possède une forte capacité d’absorption en eau. De couleur brun-rouge, c’est un matériau acide avec un pH entre 4 à 8 selon de degré de compostage.

Les utilisations de l’écorce de pin

D’origine organique, l’écorce de pin est un excellent matériau en paillis. Comme tout autre élément en paillis, elle peut être utilisée pour renforcer le compactage d’un sol donné. En effet, elle permet de maintenir la structure des couches dans le sol tout en contribuant à une meilleure aération et à la création d’un réseau de drainage efficace. Grâce à sa forte capacité d’absorption en eau, elle s’utilise pour inciter le développement des adventices et pour offrir une excellente protection aux plantes contre le froid. À long terme, elle contribue à l’augmentation du taux d’humus dans le sol et donc de sa fertilité.

Où installer son paillis d’écorces de pin ?

Étant donné que les écorces de pin se décomposent lentement, on les place souvent dans les coins de jardin les moins travaillés durant l’année : jardin d’ornement, pieds de vivaces, etc. Elles s’utilisent surtout comme éléments décoratifs pour améliorer l’aménagement du paysage de son jardin.

Les avantages de l’écorce de pin

Sa capacité de rétention en eau permet un maintien à long terme de la teneur fraîche et humide du sol. Grâce à sa structure aérée, l’écorce de pin favorise les échanges de gaz entre les particules terreuses et les plantes dans son jardin. De plus, sa couleur accentue et met particulièrement en valeur la couleur verte des feuillages.

Les inconvénients de l’écorce de pin

Étant un élément acide, l’utilisation d’un paillis d’écorces de pin sur un sol acide provoque l’accentuation de la teneur acide de ce dernier. Sa décomposition lente induit des résultats lents sur le comportement du sol. L’écorce de pin ne permet donc pas une humification rapide comme les autres paillis organiques.