Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » FHE : « La mémoire tournée vers l’avenir »

FHE : « La mémoire tournée vers l’avenir »

La capture de Jeanne d’Arc, Adolf Alexander Dillens, 1850, Musée de l’Hermitage, Saint-Pertersbourg.

« Tournés vers l’avenir », tout en contemplant notre passé, telle est le combat que nous menons, depuis maintenant trois ans, à travers « France-Histoire-Espérance ».

Depuis quelques mois, je cherchais une devise qui convienne, de manière plus juste, à une telle entreprise, exprimant en peu de mots l’essence de notre engagement. Ainsi, m’est apparue  « La mémoire tournée vers l’avenir », expression qui me semble bien refléter la ligne éditoriale de ce blog, qui n’a pas d’autre but que de faire découvrir, au plus grand nombre, le génie de notre pays et de sa civilisation.

Je tiens à remercier vivement « Eudes Turannel », rédacteur principal de ce blog, qui nous transmet, avec toujours autant de fidélité et de générosité, sa passion, notamment pour l’histoire militaire et les « grands crus » de notre pays…

Nous remercions tous les lecteurs et contributeurs qui nous soutiennent dans cette aventure que nous comptons poursuivre, d’autant plus dans les temps troublés, et même critiques, auxquels notre pays doit faire face…

Nous nous plaçons une nouvelle fois sous le patronage de sainte Jeanne d’Arc – « patronne secondaire » de notre pays (avec sainte Thérèse de Lisieux) –  figure emblématique de résistance et d’espérance  et bonne incarnation, selon nous, de l’âme de la France…

« Le passé ne nous intéresse pas en tant que tel ( nous ne sommes ni embaumeurs, ni gardiens de musée), mais comme support et matrice de l’avenir. Et si nous veillons sur les racines, c’est par amour pour les fleurs qui risquent de sécher demain, faute de sève. Toute civilisation digne de ce nom se reconnait à la fécondation perpétuelle du présent par le passé. »

Gustave Thibon

Pierre Hemming
Fondateur de FHE