Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Hommage à Jean Favier, disparu le 12 août dernier

Hommage à Jean Favier, disparu le 12 août dernier

Cher Monsieur Jean Favier

En tant qu’ancien apprenti historien et modeste animateur de ce blog, c’est avec une sincère tristesse que j’ai appris que vous ne rédigeriez plus d’ouvrage sur la période la moins connue de Notre Histoire.

A vrai dire, je ne vous connais pas personnellement, ne vous ai jamais rencontré ni même entendu en conférence. Toutefois, je vous dois quelque chose d’autant plus précieux ; l’acquisition de connaissances et l’intérêt pour des pans de l’Histoire Médiévale durant mes années de Faculté, années que je tâche de fructifier.

Favier_Jean_500_
Monsieur Favier, je vous ai connu davantage par vos ouvrages de référence sur l’Histoire médiévale française et par les différents ouvrages et biographies que vous avez produites (Papauté, grandes découvertes, Louis XI, Philippe le Bel) mais en grande partie, grâce à votre œuvre de référence que reste votre « Guerre de Cent Ans », à laquelle nous nous référons abondamment à travers nos articles.

Pour ceux qui ne vous connaîtraient que peu ou pas du tout, votre parcours impressionnant est passé par l’Ecole des Chartes dont vous êtes sorti major, l’Université de Rouen, la Sorbonne, la Direction des Archives Nationales, l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, la Direction de la BNF, la Direction historique et la Direction de Commission Française pour l’UNESCO.

Ainsi, après Jacques Heers et Jacques Le Goff, la discipline de l’Histoire Médiévale perd l’un de ses maîtres, capable de passionner un public sur différentes thématiques.

Peu après votre disparition donc, c’est par ces quelques lignes que nous pouvions vous rendre hommage.

En vous disant MERCI !