Vous êtes ici : France Histoire Esperance » Famille » Tout savoir sur mon premier aquarium

Tout savoir sur mon premier aquarium

Envie de goûter aux joies relaxantes de la vie aquatique ? Quelques conseils pratiques pour installer votre premier aquarium

Choisir son aquarium n’est pas une mince affaire.

1 Le bac, dont le volume est fonction des poissons que l’on souhaite y voir évoluer. Certaines espèces sont plus exigeantes quant à la qualité de l’eau, d’autres ont besoin d’espace, d’autres produisent beaucoup de déchets organiques… En général, un bac d’une capacité de 70 litres minimum est requis pour favoriser la durée et la qualité de vie de vos hôtes !

A savoir : l’emplacement de votre aquarium est essentiel : évitez absolument les sources de lumière directe (près d’une fenêtre par ex), les sources de bruit (proximité d’une télévision), les sources de chaleur (radiateur) ou les points de passage (stressants pour les poissons!)

2 Les poissons. Veillez à ne pas choisir des espèces trop délicates pour débuter. Le choix peut se faire en fonction de trois critères : le volume du bac et l’équipement, la facilité ou la difficulté de maintenance, la reproduction d’un milieu d’eau de mer ou d’eau douce. Côté prix, l’achat d’un poisson peut osciller de 2 € pour un poisson rouge à plus de 1 000 € pour certaines espèces exotiques ! Mais il est possible de trouver de très beaux poissons autour de 30 €.

3 Le matériel. Un tube de chauffage à thermostat intégré est primordial pour maintenir une température constante (entre 23 et 26C), notamment si vous privilégiez les espèces tropicales. Le filtre, lui, est indispensable pour traiter les déchets organiques, tandis que la pompe à air va oxygéner l’eau et éviter l’asphyxie des poissons. D’autres éléments peuvent être utiles : le siphon pour changer l’eau en douceur, une petite brosse pour nettoyer les pierres du décor…

4 L’entretien. Il est recommandé de changer l’eau toutes les deux semaines, et en profiter pour nettoyer les parois (vite incrustées d’algues ou de détritus organiques accumulés), rincer la mousse du filtre, vérifier le taux d’ammoniaque et de nitrites dans l’eau à l’aide de tests vendus en animalerie.

Enfin, sachez que pour vos départs en vacances, votre aquarium peut s’autogérer plus facilement qu’un chat ou un chien… Si vous partez moins d’une semaine, vos poissons jeûneront sans problème. Plus d’une semaine, vous pouvez installer un distributeur automatique de nourriture… Et profiter pleinement de la vraie vie aquatique !