Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Petits vins 2 – Côte de Toul (Lorraine)

Petits vins 2 – Côte de Toul (Lorraine)

Le vignoble des Côtes de Toul (appellation reconnue en 1998) se situe dans le département de la Meurthe-et-Moselle et encadre l’ancien évêché éponyme sur 57 hectares, ce qui explique leur production assez modeste. Bien souvent on ne les trouve qu’en Lorraine.
Les vins de Toul sont surtout connus pour leur rosé appelé Gris en raison de sa robe d’une teinte plus claire que d’autres rosés.
num15-01Les Côtes de Toul produisent aussi des vins rouges et quelques vins blancs. Les sols utilisés sont faits d’argile, de calcaires et partiellement de lambeaux triastiques au nord de Toul.  Loin d’être de grands vins, les Cötes de Toul n’en pas moins d’agréables petits vins conviviaux. Ils peuvent se conserver durant deux ans.
Art11Big

– Les Rouges


Issus du Pinot Noir, les Rouges de Toul offrent une robe d’un grenat soutenu. Leur élevage en barrique leur confère des arômes de cassis et de notes vanillées. En bouche, ils se montrent assez charnus. Ils sont à servir sur des charcuteries, du pâté lorrain et des viandes grillées, de la selle de cochon et de la potée lorraine.

– Les vins gris

Issus d’un assemblage de Pinot Noir et de Gamay Noir, le Gris de Toul est issu de la vinification en blanc de cépages à pellicule rouge mais à pulpe incolore, comme le Gamay et le Pinot noir. Les Gris offrent donc une robe qui tire davantage sur le gris que sur le rosé. Leurs arômes délivrent des notes de fruits rouges (griotte, groseille et airelle) et de violette. En bouche, ils se montrent vifs, frais et harmonieux. Ils sont à servir frais sur des plats de charculterie, des pâtés lorrains, des quenelles de foie de porc, du boudin, de la quiche lorraine, de la salade vosgienne et de la cuisine asiatique.

md_249822_d734e251d66d8c95cbfe10c8b941009c– Les blancs

Issus de l’Auxerrois et du Pinot-Auxerrois, le Blanc de Toul offre une robe jaune-verte et plus dorée avec l’âge. Leurs arômes délivrent des notes florales et ils se montrent plutôt secs, fruités et quelque peu amers en bouche.
On les sert frais sur de la quiche lorraine, de la tarte aux oignons, des salades et du pâté de truite des Vosges.

Sources :
– Dictionnaire des vins de France, Hachette, coll. Les Livrets du vin
– http://www.vin-vigne.com