Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Sept-cens ans de la mort de Philippe le Bel (29 novembre 1314)

Sept-cens ans de la mort de Philippe le Bel (29 novembre 1314)

Fils de Philippe III le Hardi et d’ Isabelle d’Aragon, petit-fils de Saint-Louis, Souverain de France et de Navarre de Jure uxoris, marié à Jehanne de Navarre (à laquelle il resta fidèle) il fut Sacré Roi à Reims le 6 janvier 1286 par l’Archevêque Pierre Barbet.

– L’évêque de Pamiers Bernard Saisset disait de lui : « Ce n’est ni un homme ni une bête. C’est une statue. »

– Les historiens de la IIIe République et Maurice Druon ont surtout retenu de lui l’affaire d’Agnani au cours de laquelle Guillaume de Nogaret, son Garde des Sceaux, gifla le Pape Boniface VIII (marque d’affranchissement du Royaume vis-à-vis du pouvoir papal) et le supplice du Grand Maître des Templiers Jacques de Molay.

– Toutefois, Philippe le Bel fut incontestablement l’un des Rois de France qui contribua énormément à la construction et à la centralisation de l’État comme à l’affirmation de la France en Europe face à l’Empire et à la Papauté. L’Administration est étendue avec le Grand Conseil et la Chambre des Comptes.En 1302, Philippe le Bel convoque les États Généraux, réclamant le conseil et soutien des représentants de son peuple (bourgeois des grandes villes et Clergé de France) contre la bulle Ausculta Filide Boniface VIII qu’il fera brûler en place publique. Le Roi de Fer tenta de conquérir les Flandres mais la chevalerie française connut deux graves déconvenues. Mâtines de Bruges et bataille des Éperons de d’Or à Courtrai. Mais Philippe prendra sa revanche à Mons-en-Pèvèle (18 août 1304) où, à l’instar de Philippe Auguste ou de Saint Louis, il fut au cœur de la mêlée. C’est aussi sous son règne que le Royaume de France acquiert en son domaine les Comtés de Chartres et de Champagne, la Navarre (reçue en dot) Lille, Douai, Béthune et Lyon (les bourgeois de la ville ayant préféré quitter le giron du Saint-Empire).- Moins reluisant, il fit expulser les Juifs et les Lombards afin de saisir leurs biens dans une période de crise économique. Il se méfiait aussi grandement de l’Ordre des Templiers, puissance financière et banquière de l’Occident. Le vendredi 13 octobre 1307 les Templiers sont arrêtés et l’ordre décapité.- C’est aussi sous son règne que le Pape Clément V (le Français Bertrand de Got) choisit de s’installer en Avignon plutôt qu’à Rome.

Lire :
– FAVIER Jean : Philippe le Bel, Fayard, Paris

Comme roman
– DRUON Maurice : Les Rois Maudits