Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Je suis Albert de Mun !

Je suis Albert de Mun !

Albert de Mun (1841-1914)

Chers lecteurs, chères lectrices, je ne puis m’empêcher de réagir à la dernière décision de l’actuel président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone. En effet, dans une manifestation d’un sectarisme que n’aurait guère renié le petit père Combes, M. Bartolone a décidé de remplacer le buste d’Albert de Mun, penseur majeur du Catholicisme social au XIXe siècle par celui d’Olympe de Gouges.
– Jusque-là, le buste d’Albert de Mun se tient aux côtés de son adversaire politique Jean Jaurès – dans la salle des 4 colonnes du Palais Bourbon. Ces deux hommes de grande culture et d’éloquence avaient néanmoins un point commun : la défense des ouvriers et des pauvres. Mais visiblement, M. Bartolone doit désapprouver le fait qu’un Catholique ait pu s’ériger en défenseur des Travailleurs face aux dérives du capitalisme et de la Révolution industrielle. Bien entendu, seuls les Socialistes ont le monopole du cœuret de la compassion. L’infâme Albert ! Son buste est donc une injure à la déesse laïcité et au vivre-ensemble républicain ! Allez, au placard l’effigie de l’aristocrate calotin réactionnaire !
Rappelons toute de même qu’Albert de Mun avait sans doute moins l’esprit sectaire et divisionnaire puisque le 3 août 1914, lorsque la France déclare la guerre à l’Empire allemand, en séance de l’Assemblée, notre homme va donner l’accolade au Socialiste et ancien Communard Edouard Vaillant.

Tout aussi scandaleuse, l’atonie criante de personnalités de la (prétendue) droite. Pardon, on ne doit plus savoir qui est Albert de Mun depuis bien longtemps dans le parti des Républicains. Au moins, avec Olympe de Gouges, on ne craint rien.

Seules deux voix courageuses se sont élevées contre cette décision sectaire et provocatrice : celles de Joseph Thouvenel, Secrétaire général de la CFTC et celle du député PCD des Yvelines, Jean-Frédéric Poisson. Merci Messieurs !

 

Eudes Turanel

PS : pour en savoir plus sur A. de Mun, vous pouvez consulter le lien ci-dessous :
https://www.france-histoire-esperance.com/6-octobre-1914-mort-du-comte-albert-de-mun-combattant-du-catholicisme-social/