Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins et crus : Cheverny

Vins et crus : Cheverny

Non loin du château qui inspira  Moulinsart à Hergé, au sud de Blois et entre la Sologne et l’Orléanais, s’étend un vignoble de 525 hectares qui produit sans doute l’un des vins les plus méconnus du grand public mais qui mérite amplement qu’on y fasse un détour.

L’AOC Cheverny – qui existe depuis 1993 – produit des vins rouges (assemblage de cépages Gamay Noir, Pinot Noir, voire Cabernet franc et Côt), rosés (même cépages que les rouges avec du Pinot d’Aunis et du Chenin) et blancs (assemblage de Sauvignon et de Chardonnay). Les sols utilisés pour la culture des vignes sont silico-argileux et parfois agilo-calcaires.

– Les rouges

Avec sa jolie robe cerise, ce rouge fruité délivre des arômes de fruits noirs et de griotte, ainsi qu’une légère expression animale, grâce à la présence du Pinot Noir. Le Gamay Noir lui confère une pointe épicée, étoffée par des notes de poivre et de clou de girofle. En bouche, il se révèle fruité et réglissé, avec de fins tanins. De garde honorable grâce au Pinot Noir (jusqu’à huit ans), le Cheverny rouge se déguste de préférence avec des viandes rouges ou blanches, des grillades et des fromages à pâte dure.
Toutefois, en guise de recommandation personnelle, vous pouvez même le servir avec du saumon cuit à la poêle. La légèreté du Cheverny rouge est idéale en accompagnement de ce poisson. Vous pouvez même en verser un léger verre sur la chair pendant la cuisson.

– Les blancs

Ils se déclinent et sec et demi-sec. Étonnamment, le Sauvignon confère au Cheverny blanc des notes d’arômes de groseille à maquereau, de bourgeon de cassis et d’épices, tandis que le Chardonnay lui donne des notes plus minérales. En bouche, le Sauvignon donne à ressentir les bourgeons de cassis comme des fruits exotiques, tandis que le Chardonnay délivrera de la rondeur. Pouvant se garder pendant quatre années, le Cheverny blanc est idéal avec du saumon grillé ou au four. On peut aussi le servir avec de la quiche, de l’andouillette grillée. Les demi-secs peuvent être servis avec du fromage de Chèvre de Touraine et du Berry.

– Les rosés

Avec leurs arômes de fruits rouges et d’épices, comme avec leur fraîcheur en bouche, les rosés de Cheverny sont à déguster l’été, en dîner convivial, pour accompagner de la viande blanche et de la charcuterie.

Source :
Dictionnaire des vins de France, Hachette, 2010, Paris