Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins et crus de Bourgogne : le Chablis

Vins et crus de Bourgogne : le Chablis

Tout d’abord, nous trouvons quatre appellations distinctes : Chablis, Chablis Grand Cru, Chablis Premier Cru et Petit Chablis. Le vignoble du Chablisien se situe dans la partie nord de la Bourgogne, le long du Serein, dans l’actuel département de l’Yonne. La production est assurée grâce à des sols calcaires, durs et marneux facilitant la maturation du Chardonnay.
– Le Chablis Grand Cru est produit sur sept climats répartis sur 100 hectares le long de la rive droite du Serein et implanté sur la seule commune de Chablis. Le Premier Cru, né grâce aux soins des moines cisterciens de Pontigny, possède des coteaux situés sur les deux rives du Serein et s’étendant sur huit communes : Chablis, Fontenay, Maligny, Chichée, La Chapelle-Vautelpeigne, Courgis, Fleys et Beines. Enfin, comptons parmi les climats les plus renommés ; La Montée de Tonnerre, Mont de Milieu, Forêts, Fourchaume et Vaillons. Si l’appellation Chablis possède une garde allant de trois à cinq ans, en bons bourguignons, les Grands et Premiers Crus peuvent se conserver de dix à quinze ans.

Ce vin possède l’image d’un blanc à la forte personnalité, de par sa robe blanc-vert ou « petit or », aux reflets émeraudes ou gris, à son nez  révélant silex, pomme verte, citron, pamplemousse, mousseron, pierre-à-fusil, menthe, tilleul et violette. Sa bouche fait naturellement ressortir le goût du Chardonnay (Beaunois pour les crus Chablis) avec de discrètes notes de miel. Il procure un équilibre parfait entre le gras et l’acidité, donnant ainsi un vin charmant et harmonieux.

Nous l’avons dit, vin blanc affirmé et harmonieux, le Chablis se déguste de préférence avec de la crème et du beignet d’asperges, des fruits de mer (Huîtres, crabes, hommard, Saint-Jacques), du boudin noir grillé, des cuisses de grenouille, de la galantine de lapin de l’andouillette (de Troyes, Chablisienne ou au vin blanc), des poissons en sauce ou à l’oseille (brochet, sandre, bar/loup, sole, limande, lotte…), de la matelotte, du filet mignon (avec une sauce crème-moutarde), de la truite aux amandes, de l’anguille fumée, des escargots de Bourgogne, de la poularde de Bresse, des ris de veau à la crème, du bleu de Bresse (avec le Premier Cru), du Cantal, du fromage de chèvre, du Selles-sur-Cher et du Crotin de Chavignol (avec le Premier Cru).

Sources :
– Dictionnaire des vins de France, Hachette, coll. Les livrets du vin
– http://www.platsnetvins.com