Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins de Loire – Anjou : Savennières

Vins de Loire – Anjou : Savennières

Connu lui aussi depuis l’Époque Médiévale, issu du Chenin Blanc, le Savennières est reconnu comme l’un des meilleurs vins blancs de la Vallée de la Loire. De plus, a l’instar d’autres vins comme le Coteaux-du-Layon, le Montlouis ou le Quarts-de-Chaume, il est produit à la fois en sec et – bien qu’en plus faible quantité – en moelleux.
Il a en outre reçu son appellation officielle en 1952.

– Le vignoble de Savennières s’étend sur 149 ha au sud-est d’Angers, sur la rive droite de la Loire sur des sols composés de schistes ou de schistes gréseux.
N’ayant rien à envier à certains grands blancs de la Cote de Beaune, ce blanc de belle garde, il peut se conserver en cave de dix à vingt-ans, selon les années.

– Sa robe évolue du jaune pâle aux reflets verts dans sa jeune, à l’or (pour une année chaude en particulier). Le nez, fort joli, s’exprime en une harmonie de tilleul, de verveine, de coing, de camomille et d’acacia. Tandis qu’en bouche, il se révèle équilibré, suave, gras avec une belle rondeur.

– Tout comme le Coteaux-du-Layon, le Montlouis ou le Vouvray demi-sec, ce beau vin de Loire est à déguster à l’apéritif, sur du poisson en crème (truite, saumon), ainsi que sur des fromages (Roquefort, Bleu d’Auvergne, Fourme d’Ambert, chèvres de Touraine, Valençay…)

Recommandations personnelles :
– Domaine Dhommé (Vigneron indépendant)
– Domaine Guégniar (VI)

Source : Dictionnaire des vins de France, Hachette, 2010