Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins de Loire – Reuilly

Vins de Loire – Reuilly

Situé à une trentaine de kilomètres au sud de Vierzon (Cher), le vignoble berrichon de Reuilly s’étend sur quelques kilomètres carrés (187 ha) et se trouve être scindé par un plateau à dominante agricole.

Les parcelles de vigne sont donc réparties entre les coteaux de l’Arnon et de La Théols sur des sols à dominantes de Marnes kimméridgiennes. Les cépages dominants sont le Sauvignon pour les blancs et les Pinots Noirs et Gris pour les rouges et rosés.

Très fruités, les Blancs de Reuilly se boivent plutôt jeunes, leur potentiel de garde n’étant que de deux ans. Toutefois, ils savent s’apprécier autant que leurs « cousins » du Sancerrois avec leurs arômes de citron et de fruits blancs, leurs notes aussi fruitées en palais et leur bouche ample. On les apprécie sur du poisson bien entendu mais aussi sur des plats qui peuvent être étonnants pour un Sauvignon : fricassée de veau et lapin à la crème. On les déguste aussi idéalement sur des fromages de chèvre du Berry et de la Loire.

Tout comme les Sancerre et Menetou-Salon rouges, les Reuilly issus du Pinot Noir délivrent d’agréables notes de cerise au nez et au palais. En bouche, on leur trouvera aussi des accents de pêche, complétés par des tanins souples. Certes, ils n’ont sans doute pas la renommée des grands vins rouges du Duché de Bourgogne mais les Reuilly Rouge se dégustent volontiers sur de la volaille rôtie, ou de façon plus conviviale, sur un plat de charcuterie et des fromages de chèvre.

Enfin, vifs en bouche tout en dégageant d’agréables notes d’abricot et de pêche, les Reuilly rosés peuvent être servis frais, dans les beaux jours d’été, sur des salades, des grillades, de la charcuterie ou encore des fromages de chèvre.

Source : Dictionnaire des vins de France, Hachette