Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins d’été 3 – Les Bellet

Vins d’été 3 – Les Bellet

Encastré entre le beau massif du Mercantour, la rive gauche du Var et la Baie des Anges, le petit vignoble de Bellet (48 ha pour 1 056 hectolitres par an) dans les Alpes-Maritimes s’étend sur des terrasses du pliocène supérieur constituées de poudingues et de galets roulés.

Les vins de Bellet (rouges, blancs et rosés) sont issus d’assemblages de cépages plutôt originaux, certains n’étant implantés que sur cette partie de la Côte d’Azur : braquet, fuella nera, cinsault et grenache pour les rouges comme les rosés ; rolle, roussan et chardonnay pour les blancs.

Les vins rouges offrent à l’œil une robe rubis ou de grenat foncé, ainsi qu’un bouquet aux notes de prune, d’abricot et de cerise. Enfin, en bouche on a affaire à un vin charnu, robuste et avec une bonne réserve tannique. On les déguste volontiers avec de l’agneau, du bœuf en daube et des raviolis. La cuvée Château de Bellet Baron G. est particulièrement réputée au sein des amateurs de ces vins.

Les vins blancs sont d’une robe jaune pâle avec des reflets verts. Les blancs de Bellet sont aromatiques et parfumés, avec des notes d’agrumes et de tilleul. En bouche, ce sont des vins aussi équilibrés que structurés, ronds et frais, révélant des notes de fruits secs comme la noisette. Ils sont idéaux pour accompagner un apéritif (toasts grillés à la tapenade), de poissons à la provençale (rougets, thon blanc, rascasse…) et des fromages de chèvre.

Vins d’été par excellence de par leur caractère soyeux, les rosés de Bellet offrent une robe allant du rose saumon à la pivoine, ainsi que des arômes de fruits rouges et de genêts. En bouche, ils se révèlent ronds, structurés, frais et suffisamment gras. On les sert bien frais (entre 8 et 10 °C) avec des grillades, du tian de légumes, de la pissaladière et des fraises.

Quelques châteaux et domaines conseillés :
– Château de Bellet
– Clos Saint-Vincent
– Château de Cremat
– Domaine Collet de Bovis
– Via Julia-Augusta
– Domaine de la Source
– Domaine de Toasc

Source : Dictionnaire des vins de France, Hachette, Paris