Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins d’été : le Muscat de Rivesaltes

Vins d’été : le Muscat de Rivesaltes

Beaucoup de monde connaît ce vin blanc à la robe or agréable à boire l’été à l’apéritif. Toutefois, le Muscat de Rivesaltes a d’autres belles qualités. Voici donc quelques détails.
muscat
Les vignes de Rivesaltes poussent au soleil au sud du massif des Corbières au nord et au pied du Mont Canigou. La vigne de Rivesaltes peut se targuer d’un âge fort avancé puisqu’elle est citée dans les écrits de Pline l’Ancien.

Avec 2 600 heures d’ensoleillement par an, seulement 600 mm de pluie par an, une sécheresse estivale et puis la tramontane, il n’est guère étonnant que le cépage Muscat d’Alexandrie (formé de petits grains) donne un vin si sucré (252 grammes par litre). La vigne pousse sur des sols mêlant calcaire, sable, gneiss, schistes et cailloux.

rivesaltes-vignes
Sensible à la lumière et à l’oxydation, le Muscat de Rivesaltes offre une belle robe jaune élégant à reflets dorés voire ambrés. Avec le vieillissement, sa robe devient plus orangée.

Le nez offre une plaisante palette d’arômes de fruits (abricot et pêche blanche), d’agrumes et de fleurs (fleur d’oranger, églantine, citronnelle et parfois de la menthe).

En bouche, le Muscat de Rivesaltes offre un condensé de fruits jaunes et blancs, d’agrumes et de fruits confits. Mais l’on peut aussi ressentir du tilleul et de la menthe. Le tout en fait un vin onctueux et agréable à servir frais. Enfin, il est préférable de le boire jeune.

On peut le servir à l’apéritif et en dessert sur des tartes (citron, orange et pêche).