Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins d’été : Rosé d’Anjou

Vins d’été : Rosé d’Anjou

On peut dire que ce sont des vins « jeunes » car les vignes originelles du XIXe siècle ont été détruites par l’épidémie de phylloxera qui a frappé le vignoble français au début du XXe siècle.
RoseAnjou
Issu donc de « nouveaux » cépages (Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, Pineau d’Aunis, Gamay, Côt et Grolleau), le Rosé angevin bénéficie de vertus désaltérantes, ce qui en fait un vin agréable à boire frais l’été.

Selon l’âge (on le boit toutefois jeune), il offre à l’œil une robe rose pâle ou rose intense, tandis que son nez délivre un mélange d’arômes allant des fruits mûrs (pêche, grenade et cerise) jusqu’au… bonbon (bonbon anglais ou à la fraise). En bouche, c’est un vin ample, fruité et un brin sucré.

Ceci fait qu’il est idéal à servir avec des desserts aux fruits rouges l’été (en soupe ou en tarte).

Source :
Dictionnaire des vins de France, Hachette