Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins du Languedoc – Minervois

Vins du Languedoc – Minervois

Chers lecteurs, chères lectrices, je dois vous confesser que j’avais une idée préconçue et négative des vins du Languedoc. Cependant, au fil des découvertes, j’ai fini par revenir sur mes préjugés pour en apprécier plusieurs appellations. Je vous laisse donc les découvrir. E.T.

Existant depuis l’époque gallo-romaine, le vignoble du Minervois s’étale en gradin dans entre Narbonne et Carcassonne, entre l’Aude et la Montagne Noire.
photo_minerve_capitale_minervois_583
Les vignes du Minervois donnent une gamme de cépages comprenant et se développent sur 4 172 ha, sur des sols calcaires de l’éocène (pied de la Montagne Noire), formés de cailloux roulés sur terrasses quaternaires ou enfin, sur des sols marneux et de grès datant de l’éocène.

* ROUGES

Charpentés, puissants et fruités, ils sont issus d’un mélange de Carignan, Grenache noir, Syrah, Cinsault, Iledoner, Mourvèdre et Piquepoul. Formés d’une robe d’un grenat intense, ils délivrent des arômes de garrigue, fraise, grenadine et cassis. En bouche, outre d’être puissants et charpentés, ils se révèlent élégants et délivrent des notes plus subtiles de vanille et de cannelle. Sur les bonnes années, on peut les conserver jusqu’à huit ans.
On les sert de préférence sur du gibier et de beaux morceaux de bœuf, comme un médaillon aux girolles ou tout simplement une côte grillée.
bw_335562_9cf4769d9d1feed1902b9b509b6fc592

** BLANCS

Issus d’un assemblage de Grenache, Bourboulenc, Marsanne, Roussanne, Macabeu et Vermentino. Dotés d’une robe brillante, ils délivrent une palette d’arômes entremêlant les fruits blancs (pêche) et exotiques (ananas, orange et pamplemousse). En bouche, ils révèlent plutôt de la vanille, du miel et une note muscatée. On les déguste à 10-12°C sur des fruits de mer et du poisson.

** ROSES

Issus de la Syrah, du Cinsault et du Grenache noir, ils délivrent des arômes de pêche blanche, fraise, grenadine et cassis. En bouche, ils révèlent agréablement frais et puissants. Ils sont à servir à 10-12°C avec des salades, des plats de charcuterie et de la cuisine exotique (méditerranéenne et asiatique).

Recommandation personnelle :
– Domaine Pujol-Izard

Source :
– Dictionnaire des vins de France, Hachette, coll. Les Livrets du Vin, Hachette, Paris