Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins du Mâconnais – 2 : le Pouilly-Loché

Vins du Mâconnais – 2 : le Pouilly-Loché

Avec le célèbre Pouilly-Fuissé et le Pouilly-Vinzelles, le Pouilly-Loché est le troisième vignoble qui occupe le pied de la Roche de Solutré en Saône-et-Loire,  à l’ouest de Mâcon.
dscn7673
Proche cousin du Pouilly-Fuissé, le Pouilly-Loché a vu son appellation enregistrée en 1940. Il est produit sur un petit vignoble composé de Chardonnay qui couvre 32 hectares sur des sols formés de Marnes rougeâtres du lias couvertes d’éboulis calcaires et de sols argilo-calcaires du jurassique. D’autre part, le Pouilly-Loché possède un joli potentiel de garde de cinq à dix ans selon les années. Le climat Les Mures offre les plus beaux vins de cette appellation.

– Doté d’un robe qui présente différente nuances de jaune, le Pouilly-Loché délivre une palette d’arômes composée de notes minérales, de noisette, d’amande, d’agrumes, d’abricot, de coing, de poire, de fougère, de tilleul, de beurre et de pomme au four. En bouche, il délivre un équilibre entre le moelleux, l’acidité et le gras.

 

– On le sert pas trop frais (entre 12 et 14°C) avec des plats différents selon l’âge. Si c’est un vin jeune, on le dégustera plutôt avec des langoustines, de la truite meunière, ainsi que des poissons à chair blanche comme le turbot au beurre blanc, de la daurade et la sandre.
domaine-tripoz-pouilly-loche-les-chenes
– En revanche, s’il a plus de trois ans d’âge, quand il affiche davantage de rondeur et de gras, on le sert plutôt avec de la volaille de Bresse à la crème et même de la caille aux raisins.

Source :
Dictionnaire des vins de France, Hachette, Paris