Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins pour Noël : le Loupiac

Vins pour Noël : le Loupiac

L’appellation Loupiac (existante depuis 1936) appartient quelque peu à la même famille que les Cadillac et les Sauternes, ne serait-ce que du fait d’être issu des cépages Sémillon, Sauvignon et Muscadelle.

Loupiac était à l’origine
le lieu d’implantation d’une villa romaine, peut-être celle du poète Ausone.

– Le vignoble de Loupiac s’accroche à la rive droite de la Garonne (comme le Cadillac), en face de celui du Sauternes, sur 390 hectares de sols argileux, argilo-calcaires et graveleux.

– Au vu de ses cépages, le Loupiac n’existe qu’en blanc liquoreux. Sa robe est bien évidemment dorée. Son nez délivre une palette de fruits confits (ou mûrs) et secs, de figue, de miel, de fleurs blanches, de pain d’épice, de pruneau, de genêt et même de raisins de Corinthe. Ample, gras et volumineux mais structuré et équilibré en bouche, le vieillissement (jusqu’à huit-dix ans) lui permet de devenir corpulent, onctueux et voluptueux.

– Enfin, on le déguste de préférence à l’apéritif (idéal-NDLR), sur du foie gras (de canard, de canard au raisin, en brioche), des poissons fins en crème quand il est jeune (raie, turbot), de la volaille, des fromages (Bleu de Bresse, Bleu de Bresse, Fourme d’Ambert), de la salade aux fruitsdes cannelés bordelais, des tartes aux fruits, de la tarte tropézienne, des macarons, des charlottes (framboise), de la bûche de Noël (aux marrons, pralinée)

Source :
– Dictionnaire des vins de France, Hachette, Paris, 2010
– http://www.platsnetvins.com