Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins pour Noël – Pacherenc-du-Vic-Bilh (moelleux)

Vins pour Noël – Pacherenc-du-Vic-Bilh (moelleux)

Appellation reconnue depuis 1975, le Pacherenc-du-Vic-Bilh n’existe qu’en vins blancs, déclinés en secs et moelleux. Il est en quelque sorte le pendant blanc du Madiran, puisque son vignoble s’étend sur 260 hectares, à cheval entre la Bigorre et le Béarn (entre le Gers, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées), plus exactement entre Pau, Vic-en-Bigorre et Riscle. Le Pacherenc Moelleux connaît depuis ses dernières années une renommée croissante, alors qu’il était resté dans l’ombre du Jurançon.

– Le vignoble de Pacherenc a la particularité de voir une certaine irrégularité dans la production des vins blancs, selon la quantité de secs ou de moelleux. Tout dépend de l’ensoleillement de la température ; à savoir si l’année est plus chaude et sèche – favorable aux moelleux – ou plus humide et douce, ce qui est profitable aux vins secs.
Le vignoble se développe sur des sols argilo-calcaires, siliceux et calcaires et se partagent entre des cépages typiques à la région (Arrufiat, Petit Manseng et Gros Manseng) et d’autres issus de la région de Bordeaux (Sémillon et Sauvignon). Si l’on peut garder les moelleux jusqu’à dix ans, il est aussi recommandé de les ouvrir au bout de cinq années de garde.

– La robe des Pacherenc se montre brillante, avec des notes cuivrées et d’or qui s’affirment à la maturité du vin. En arômes, c’est une bouquet de fruits secs et exotiques, de miel et d’épices que l’on a le plaisir d’humer. En bouche, le vin se montre agréablement gras, ample, puissant et équilibré. Les notes sucrées peuvent aussi se faire discrètes.

– Le Pacherenc moelleux est idéal à déguster sur du foie gras, des fromages bleus et à pâte persillée (Bleu d’Auvergne, Bleu des Causses, Roquefort), du fromage de brebis des Pyrénéesde la croustade (au Roquefort, aux pommes), ainsi que des desserts aux fruits (tartes et salades).

Source :
– Dictionnaire des vins de France, Hachette, coll. Les livrets du vin
– http://www.lardv.fr