Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Vins pour Noël : Sauternes

Vins pour Noël : Sauternes

Thomas Jefferson lui-même le considérait comme « le cru au-dessus de tous les vins » de la région de Bordeaux. Voici sans doute l’un de nos vins les plus appréciés et les plus enviés.

– Donnant les cépages Sémillon, Sauvignon et Muscadelle, son vignoble pousse sur des sols graveleux, argileux et calcaires répartis sur les deux rives du Ciron, un petit affluent de la Garonne (tout comme le Barsac). Le Sauternes est produit à partir de raisins à la pourriture noble qui concentrent sucre et arômes. Enfin, les premiers crus ont été classés dès 1855.

– De couleur or dans sa jeunesse, il tend vers l’ambre avec le vieillissement. Son nez des plus agréable, révèle des arômes de coing, d’agrumes, de prunelle, d’abricot et de pêche. Sa bouche est élégante, ample, onctueuse et possède des notes grillées, de fruits confits et de fruits blancs et jaunes (abricot, pêche).

– Vin d’une exceptionnelle noblesse, le Sauternes est servi principalement dans les repas de fête ou aux grandes occasions. Dans un âge avancé, il accompagne fort bien le foie gras (en terrine ou poêlé). On peut aisément le servir aux dessert, si celui-ci est composée de fruits (salade, charlotte et tarte à l’ananas).
S’il n’est pas trop âgé on peut même le servir avec de la viande blanche à la crème, du canard aux pêches et même du roquefort.

– Crus (châteaux) classés en 1855

Yquem, Climens, Guiraud, Lafaurie-Peyraguey, Haut-Peyraguey, Romer, Nairac, Broustet, d’Arche, La Tour Blanche, Caillou, Filhot, Rabaud-Promis, Suduiraut, Coutet, Doisy-Daëne, Doisy-Dubroca, Doisy-Védrines, Lamothe, Lamothe-Guignard, de Malle, Myrat, Romer du Hayot, Suau, Rieussec, Sigalas-Rabaud, Rayne-Vigneau

Source :
– Dictionnaire des vins de France, Hachette, Paris, 2010