Vous êtes ici : France Histoire Esperance » slider » Voyager avec son animal de compagnie

Voyager avec son animal de compagnie

Vous avez fait le choix d’emmener votre fidèle compagnon en vacances. Voici quelques conseils pratiques pour préparer et vivre au mieux cette aventure !

AVANT LE DÉPART : LES FORMALITÉS POUR L’ÉTRANGER

Même si vous voyagez dans l’Union Européenne, il vous faudra vous munir du passeport européen de votre animal (chien, chat, furet), délivré par un vétérinaire. Si vous voyagez hors Union Européenne, renseignez-vous sur les formalités et les documents à présenter à la douane (certificats de santé, attestations vétérinaires, vaccinations obligatoires…) auprès de l’ambassade de votre pays de séjour. En effet, certains vaccins sont à réaliser six mois à l’avance (pour se rendre au Japon).

Certains pays réclament aussi un traitement antiparasitaire, effectué entre 24h et 48h avant le voyage. Si le Royaume-Uni a renoncé à la quarantaine, sachez qu’elle est maintenue au Japon, en Australie, en Nouvelle- Zélande, au Mexique, en Nouvelle-Calédonie.
Les durées de l’attente sont variables, de quelques heures à 180 jours ! Les frais liés à cette quarantaine sont à votre charge… Bon à savoir : l’identification des chiens et chats est obligatoire si vous voyagez hors de France, mais certains hôtels et campings de l’Hexagone peuvent vous refuser l’accès à leur domaine si votre animal n’est pas identifié.

LE JOUR J : ANTICIPEZ !

Pour éviter que votre animal soit stressé lors du voyage, parlez de votre projet au vétérinaire, qui lui prescrira des tranquillisants ou éventuellement un médicament contre la nausée et surtout privilégiez des races de chiens calines, vos voyages n’en seront que plus simples! Évitez ensuite de lui donner à manger les heures précédant le départ et installez-le confortablement à l’arrière de votre véhicule ou dans une cage de transport avec un objet familier qui a votre odeur ou celle de votre maison. Idéalement, vous aurez préparé le voyage en acclimatant Médor ou Félix avec votre auto au cours de promenades plus fréquentes les jours précédant le départ. Durant le trajet, arrêtez-vous toutes les deux heures pour promener votre compagnon et lui donner à boire. En train : cela sera possible pour votre petit animal (moins de 6kg), en cage ou dans un panier de transport, pour lequel vous devrez payer un ticket forfaitaire de 5,10 €. Si votre animal est plus costaud, vous devrez payer la moitié d’un billet de seconde classe. En avion : vous devez mentionner la présence de votre animal dès la réservation de votre billet et confirmer sa présence 72h avant le décollage à la compagnie aérienne. Si les petits animaux sont acceptés en cabine (le poids toléré varie selon les compagnies. Air France KLM les tolère jusqu’à à 4kg par exemple), les autres devront voyager en soute qui, rassurez-vous, est ventilée et chauffée.

Vaccination : ce quʼil faut savoir

Le vaccin antirabique est obligatoire pour tous les animaux voyageant en dehors du territoire français. Ce vaccin doit avoir été fait au minimum 21 jours et au maximum 1 an avant votre départ. Des pays réclament des vaccinations supplémentaires  : contre la leptospirose, la maladie de Carré, la parvovirose, lʼhépatite de Rubarth, etc. Soyez particulièrement vigilants sur ces points si vous comptez vous rendre en Norvège, au Royaume-Uni…

Contact utile :Numéro Azur du Syndical national des vétérinaires : 0810-150-160 (prix d’un appel local depuis un poste fixe, uniquement en été).us rendre avec votre animal.