Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » France-Histoire-Espérance : Blog de résistance culturelle et morale

France-Histoire-Espérance : Blog de résistance culturelle et morale

Chers lecteurs, chères lectrices, cela ne vous aura guère échappé, Vincent Peillon, actuel ministre de l’Éducation Nationale a décidé d’alléger les programmes d’Histoire à l’école, tout en introduisant des cours sur la délirante Théorie du genre, poison idéologique venu de la Côte est des États-Unis. M. Peillon et Mme Vallaud-Belkacem pensent sans doute que transformer les petits garçons en ménagères jouant à la dînette et portant une jupe, les aidera à résoudre les problèmes de mathématiques. M. Peillon et Mme Vallaud-Belkacem pensent sans doute à la future vie professionnelle de nos enfants en leur expliquant qu’ils pourront choisir leur genre, etc., etc.

Quoiqu’il en soit, monsieur Peillon et ses complices chargés des programmes ont décidé d’alléger traduction, de supprimer par tranches – les leçons sur les grands personnages de l’Histoire de France. Halte-là me direz-vous, cela a commencé sous Luc Châtel. C’est vrai, Luc Chatel avait lancé une dynamique (rappelons que c’est aussi lui qui autorisa l’introduction de la Théorie du genre dans les manuels de Sciences et Vie de la Terre et soutenu l’introduction de cours d’Histoire sur l’Empire du Mali et du Monomotapa). Sans le dédouaner, le devoir impose de bien montrer que, conformément à son projet d’arracher les enfants à leur famille, Vincent Peillon va tronquer, tronçonner, diaboliser, formater les crânes de nos chères petites têtes blondes. Le but sous-jacent étant de créer l’Homo Socialistussoit un individu pâte à modeler, qui lira peu et sera entièrement déraciné du point de vue intellectuel. Vincent Peillon ne fait que parachever une œuvre amorcée après 1968 par toute un clique qui possède l’Instruction, pardon l’Éducation Nationale depuis plus de Trente Ans.

Alors que Peillon clame que ses maîtres et héros sont Ferdinand Buisson, Émile Combes, Jules Ferry et tous les anticléricaux du XIXe siècle, nous sur FHE, nous clamons que nos héros sont Vercingétorix, Clovis, Dagobert, Saint Eloi, Charlemagne, Odilon de Cluny, Hugues Capet, Philippe Auguste, Saint-Louis, Philippe le Bel, Charles V, Bertrand du Guesclin, Jehan de Vienne, Olivier de Clisson, Charles VII, Guillaume de Machaut, Sainte Jehanne d’Arc, Christine de Pisan, Arthur de Richemont, Jehan Fouquet, Louis XI, Jehanne Fourquet dit Hachette, Anne de Baujeu, François Ier, La Trémoille, Pierre de Bayard, Henri III, Henri IV, Louis XIII, le Cardinal de Richelieu, Simon Vouet, Philippe de Champaigne, d’Artagnan, Pierre Corneille, Saint Vincent de Paul, Sainte Jeanne de Chantal, Louis XIV, Henri de Turenne, le Prince de Condé, le Maréchal de Luxembourg, Jean Racine, Jean Chapelain, Nicolas Boileau, André Le Nôtre, Jean-Baptiste Lully, Antoine Charpentier, le Maréchal de Villars, Dom Pérignon, Louis XV, le Maréchal de Saxe, Hyacinthe Rigaud, Jacques GabrielLouis XVI, Jacques Cathelineau, François-Athanase de Charette, Georges Cadoudal, Talleyrand, Napoléon, Jean Lannes, Louis Nicolas Davout, Michel Ney, Louis Gabriel Suchet, Pierre CambronneChâteaubriand, Napoléon III, le Capitaine Danjou, Charles Péguy, Léon Bloy, Jules Verne, Sainte Thérèse de Lisieux, Sainte Bernadette Soubirous, Ferdinand Fochle Capitaine Driant, le Vainqueur de Verdun, Henri GouraudLouis Franchet d’Esperey, Hubert Lyautey, Honoré d’Estienne d’Orves, Charles de Gaulle, Jean Moulin, Philippe Leclerc, Jean de Lattre de Tassigny, Pierre Koenig, Dimitri Amilakvari, Monclar, Marcel Bigeard, Jacques Massu et Hélie Denoix de Saint-Marc !

D’autre part, étant donné que nous ne prétendons pas faire l’Histoire selon notre propre recette, les maîtres dont nous nous efforçons de relayer la parole (et peu importent leurs orientations philosophiques) se nomment Yann Le Bohec, Jean-Louis Voisin, Jacques Le Goff, Jacques Heers, Jean Tulard, Jacqueline de Romilly, Arlette Jouanna, Françoise Autrand, Jean Favier, Pierre Milza, Pierre Chaunu, François Bluche, Olivier Chaline, Pierre Gaxotte, Evelyne Lever, Michèle Cointet, Thierry Lentz, Georges Minois, Reynald SecherBernard Lugan et tant d’autres.

Enfin, comme l’a bien montré l’Historien Dimitri Casali, les élèves éprouvent aujourd’hui un désintérêt croissant, sinon une répulsion pour l’Histoire. Pourtant, cette noble matière suscite de l’intérêt. En témoigne les succès d’audimat dont bénéficient les émissions de Mrs Franck Ferrand et Stéphane Bern.

AINSI, NOTRE DÉMARCHE EST LIBRE ET GRATUITE

NOUS NE NOUS SERVONS PAS DE L’HISTOIRE A QUELQUES FINS BASSEMENT POLITIQUES,
NOUS SERVONS L’HISTOIRE DE FRANCE EN VOUS LA FAISANT VIVRE DE NOTRE MIEUX !

VIVE L’HISTOIRE DE FRANCE !

Eudes Turanel