Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 6 janvier 754 : Rencontre entre Pépin le Bref et Etienne II

6 janvier 754 : Rencontre entre Pépin le Bref et Etienne II

– Fuyant la menace que les Lombards font peser sur Rome, le Pape Etienne II décide de se rendre en Gaule, Royaume franc dirigé par Pépin III dit Le Bref qui n’est pas sacré Roi mais a été élu par une Assemblée de nobles.

– Véritable maître de la Gaule depuis qu’il a  forcé le dernier Roi mérovingien Childéric III à se retirer dans un monastère, Pépin le Bref bénéficie du soutien de la Papauté ; le défunt pape Zacharie ayant approuvé son élection. En outre, Pépin s’est engagé depuis 744 avec le Concile de Soissons, à poursuivre l’œuvre de son frère Carloman (retiré comme moine bénédictin au Mont-Cassin) de réformer l’église franque (moralisation du clergé, création de la dîme, renforcement de la hiérarchisation…).

– Le 6 janvier 754, dans la forêt de Ponthion en Champagne, ce sont deux bons politiques qui se rencontrer. Étienne II qui ne peut guère compter sur la protection de Byzance a besoin d’un allié sûr et puissant. En contre-partie, Pépin a besoin de voir son pouvoir reconnu et légitimé. Avec déférence, Pépin accueille le Souverain Pontife par un geste empli de symbole : il descend de monture et tient la bride du cheval du Pape qui s’en trouve reconnaissant.
La bonne entente qui découle alors de la rencontre entre les deux hommes aboutira au Traité de Quierzy et au sacre du Pépin le Bref par le chef de l’Église d’Occident.

Lire :
– LEBECQ Stéphane : Les origines franques Ve – IXe siècles, Le Seuil, coll. Points, Paris
– RICHE Pierre ; Les Carolingiens, Hachette, Paris, 1997