Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Raoul VI de Gaucourt

Raoul VI de Gaucourt

Raoul-de-Gaucourt

Armoiries de Raoul de Gaucourt

– Il était l’un des doyens parmi les Capitaines de Sainte Jehanne d’Arc à Orléans. Né vers 1370-1371, fils de Raoul V de Gaucourt Bailli de Rouen et de Marguerite de Beaumont fille de Jehan de Beaumont Seigneur de Luzarches, Raoul de Gaucourt – Seigneur d’Hargicourt et de Maisons-sur-Seine – entre au service du Roi Charles VI dès 1383 comme écuyer puis Valet tranchant.
Il épouse Jehanne de Preuilly, fille de Gilles de Preuilly et de Marguerite de Naillac. Ensemble, ils eurent quatre enfants ; Jehan, Raoul VII, Charles et Marie.

– En 1394, il se met au service de Jehan Comte de Nevers qu’il suit en Hongrie à l’appel de l’Empereur Sigismond dans une tentative de relancer la Croisade. Raoul de Gaucourt participe alors à la dure défaite de Nicopolis face aux
Turcs de Bajazet Ier.
Fait prisonnier, il retourne en France alors qu’éclate la guerre entre Armagnacs et Bourguignons. Prenant fait et cause pour le Parti Armagnac, il devient Chambellan du Duc Charles d’Orléans et guerroie contre les Bourguignons de Jehan Sans Peur, notamment au Puiset-en-Beauce où il sauve Arnaud Guilhem de Barbazan, à Dreux contre le Comte de Saint-Pol et à Tonnerre. I

– Fait Bailli de Rouen en 1415, il défend le port d’Harfleur contre les troupes d’Henri V de Lancastre mais ne peut tenir le siège et est fait prisonnier. Son père, déjà âgé, sera tué lors d’une émeute à Rouen pendant son absence en 1417.
Après avoir passé dix années de captivité en Angleterre, Raoul VI de Gaucourt revient en France en 1425. Déjà âgé de plus de cinquante ans, il reprend néanmoins les armes pour combattre au siège de Montargis (1427) aux côtés de Jehan Bâtard d’Orléans, futur Comte de Dunois.

Chambellan de Charles VII en 1428, il participe activement à la délivrance d’Orléans (dont il sera fait Capitaine et Bailli) en mai 1429, ainsi qu’à la marche sur Reims. Ceci-dit, si l’on en croit l’érudit Germain Lefèvre-Pontalis, Gaucourt était qualifié de « mauvais homme » par la Pucelle et aurait fait en sorte de contrecarrer ses plans*.

– En 1430, Charles VII nomme Raoul VI de Gaucourt Gouverneur du Dauphiné afin de protéger cette province contre les menées de Louis de Chalons Prince d’Orange, homme lige du Duc de Bourgogne, appuyé par Amédée VIII de Savoie qui souhaiterait annexer la région de Grenoble à son Duché. Après avoir convoqué les Etats du Dauphiné et s’être assuré le soutien des membres de l’Assemblée, Raoul de Gaucourt part affronter les Bourguignons qu’il bat nettement à Anthon le 11 juin 1430, avec l’aide d’Humbert de Grolée Sénéchal du Lyonnais, Georges Bois, Burnon de Carqueran et Sibuet de Rivoire. Ce succès permet au Roi de France de rattacher le Dauphiné à la couronne et de mettre fin aux menées savoyardes dans cette région. Raoul de Gaucourt participe ensuite aux combats de Lagny et du Mont-Saint-Vincent contre les Anglais.

– Après le succès d’Anthon, Charles VII charge Raoul de Gaucourt de plusieurs missions diplomatiques, notamment auprès de l’Empereur Sigismond, puis en 1437 auprès du pape Eugène IV afin de débuter la révision du procès en sorcellerie de Sainte Jehanne d’Arc. Entretemps, en 1436, Raoul de Gaucourt se tient aux côtés du Connétable de Richemont lors de la délivrance de Paris.

– En 1440, lorsque éclate la « Grande Praguerie » menée par le Dauphin Louis, le Comte de Clermont, Charles Ier de Bourbon, Jehan IV d’Armagnac et Jehan II Duc d’Alençon, Gaucourt reste fidèle au Roi et participe à la défaite des rebelles aux côté d’Antoine de Chabannes.
Prisonnier une fois de plus es Anglais, il est vite libéré contre la remise de ses quatre fils et filles comme otages. En 1449, Raoul de Gaucourt est envoyé en ambassade à Londres pour tenter d’obtenir des conseillers de Henri VI de Lancastre les réparations dues au non-respect des trêves par l’Angleterre. Mais son ambassade se solde par un échec qui servira de prétexte au Roi pour relancer la guerre contre les Lancastre en Normandie. En 1448, Gaucourt participe aux côtés du Dauphin Louis à la prise de Dieppe et à l’entrée solennelle de Charles VII dans Rouen. Il est nommé Capitaine de Rouen et de Gisors par le Roi.
En 1451, Charles VII le dépêche en ambassade avec Jehan II Jouvenel des Ursins Archevêque de Reims auprès de Philippe le Bon Duc de Bourgogne, afin de régler plusieurs clauses du Traité d’Arras signé en 1435. En 1453, suite à la mort d’Antoine de Chabannes, Charles VII octroie à Raoul de Gaucourt la charge de Grand Maître de France.

– Mais après la mort de son protecteur Charles VII en 1461, Raoul de Gaucourt, alors très âgé (près de quatre-vingt-dix-ans), se voit évincé de la Cour par Louis XI qui veut se débarrasser de l’influence des hommes de son père. Le vieux guerrier serviteur de la Couronne, s’éteint le 10 juin 1462.

Lire :

– MINOIS Georges : La guerre de Cent Ans, Perrin

* Image reprise par Philippe de Villiers dans Le Roman de Jeanne d’Arc