Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » 12 mai 1845 : Naissance de Gabriel Fauré

12 mai 1845 : Naissance de Gabriel Fauré

Le compositeur français ,Gabriel Fauré, est né le 12 mai 1845 à Pamiers (Ariège).

Rappel biographique :

Gabriel Fauré (1845-1924)

Élève de Saint-Saëns et Gustave Lefèvre à l’École Niedermeyer de Paris ,Gabriel Fauré est d’abord organiste à l’église de la Madeleine à Paris, puis professeur de composition au Conservatoire de Paris, avant d’en devenir le directeur de 1905 à 1920. Avec Debussy, Ravel, Satie et Saint-Saëns, il est l’un des grands musiciens français de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Il fut notamment l’un des fers de lance de la Société nationale de musique, crée en 1871, qui avait pour objectif de permettre aux jeunes compositeurs français de présenter leurs œuvres au public (à une époque où la musique instrumentale est dominée par la musique germanique).Fauré fut aussi critique musical au Figaro, de 1903 à 1921. En 1920, alors âgé de 75 ans, il sera élevé au rang de Grand-croix de la Légion d’honneur, distinction encore rare pour un musicien. Victime d’une pneumonie, il s’éteindra, à Paris, le 4 novembre 1924. Des funérailles nationales auront lieu à l’église de la Madeleine avant l’inhumation  au cimetière de Passy à Paris.

Œuvres principales :
-piano : Valses-Caprices, Impromptus, Nocturnes, Barcarolles, Préludes, Pièces brèves, Thème et Variations, la suite Dolly, Ballade pour piano et orchestre (1879), 2 versions : piano et orchestre et piano seul, Fantaisie (1898) pour piano et orchestre
-œuvres vocales : Mélodies : pour voix seule (et duos) avec accompagnement de piano
Cantique de Jean Racine
Messe de Requiem Op. 48 (1887)
Pénélope : opéra en trois actes, livret de René Fauchois (1913)
-musiques de scène et musique symphonique : Pavane (1887), Caligula (1889), Shylock (1889), Pelléas et Mélisande (1898), Masques et Bergamasques (1919)
– musique de chambre :
Sicilienne Op. 78 pour violoncelle et piano.