Vous êtes ici : France Histoire Esperance » histoire » Edito FHE: Cette année, prenez un « bain » d’histoire de France avec Bainville !

Edito FHE: Cette année, prenez un « bain » d’histoire de France avec Bainville !

N’en déplaise aux contempteurs de l’histoire de France et autres pourfendeurs du « Roman national », FHE mettra bien à l’honneur, cette année, le grand historien et écrivain français, Jacques Bainville,  connu – entre autres – pour sa magistrale Histoire de France , parue en 1924.

Jacques Bainville (1879-1936)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans cette oeuvre remarquable,  le génie littéraire de l’auteur semble épouser à merveille son amour de la patrie. Bainville nous rappelle qu’avant d’être un mot, la France est une aventure, un « roman » où se succèdent, au fil des siècles,  pages sombres et lumineuses, défaites douloureuses et victoires éclatantes, espérances avortées et désespoirs surmontés.

Notre pays, en effet, n’est pas né de la dernière pluie…L’auteur nous le conte avec passion, à mille lieues de tout « historiquement correct » ou repentance morbide. Au contraire, il ne craint pas d’ évoquer le génie d’ une nation venue du fond des âges et prédestinée à de grandes choses : « On dit communément que, dans cette contrée fertile, sur ce territoire si bien dessiné, il devait y avoir un grand peuple. » « La France ne peut être la France sans la grandeur » disait aussi le général de Gaulle…

Ainsi, de nos ancêtres les gaulois à nos « poilus « de 14-18, Bainville nous emmène au sein d’une longue histoire, mouvementée et passionnante.

Voulant s’adresser à la jeunesse en particulier, Bainville réalisa une version abrégée de son Histoire de France, qu’il intitula la Petite histoire de France (1928). C’est cette « petite histoire » que nous publierons sous forme de feuilleton, agrémentée des magnifiques illustrations signées « Jacques Onfroy de Bréville » (Job). Pour justifier un tel choix, nous nous sommes tournés vers l’auteur , lui-même, qui , dans l’avant propos de son Histoire de France, affirme que »La tâche de l’historien consiste essentiellement à abréger. S’il n’abrégeait pas… il faudrait autant de temps pour raconter l’histoire qu’elle en a mis à se faire. »

Nous vous invitons donc à vous immerger, une nouvelle fois, dans le bain de notre grande histoire à travers cette version très accessible. Prendre un bain avec Bainville », si vous voulez…

PH